Le rhume de grand-maman

Lors du dernier article intitulé « La grippe ou le rhume? », nous avons appris que grand-maman avait attrapé un rhume. Elle se sentait fatiguée, et vous vous demandiez quoi faire pour l’aider à reprendre du poil de la bête.

Avant tout, quelques statistiques sur le rhume… Savez-vous qu’un adulte en bonne santé attrape en moyenne quatre rhumes par année, tandis que les personnes âgées, seulement deux par année?  Mais qu’en est-il de petit fiston?  Il attrapera en moyenne… huit rhumes par année, pour une durée pouvant atteindre en moyenne 14 jours à chaque fois! Cela explique pourquoi vous pensez avoir des parts dans une compagnie de mouchoirs… Les rhumes sont plus fréquents dès septembre puisque nous sommes au chaud dans la maison, donc plus proches de tout un chacun, ce qui augmente le risque de transmission. De plus, l’air plus sec de l’automne et de l’hiver assèche davantage les muqueuses du nez, ce qui diminuera son taux de défense contre les virus du rhume.

Grand-maman vous dira sûrement que sortir dehors sans tuque est la recette gagnante pour un bon rhume, mais c’est totalement faux. L’exposition au froid ou à de l’air froid n’entraîne pas l’apparition de la grippe ni du rhume. Selon plusieurs études, la fatigue, le stress psychologique, le tabagisme et les allergies nasales en sont les principales causes.

Revenons à notre question, comment aider grand-maman? Malheureusement, aucun médicament ne peut aider à la guérison d’un rhume. Même les antibiotiques ne sont d’aucun effet puisqu’ils agissent seulement sur les infections bactériennes, pas sur les infections de source virale. De plus, aucun vaccin n’existe pour se protéger du rhume. Mais que peut-on faire pour atténuer les signes et symptômes? Premièrement, il faut du repos. Deuxièmement, il faut bien s’hydrater. Et troisièmement, il faut dans la mesure du possible éviter d’aller en public pour ne pas contaminer d’autres personnes. Il faut aussi savoir que l’on est contagieux jusqu’à 24 heures avant l’apparition des premiers signes et qu’il faut de 7 à 10 jours pour que le virus disparaisse.

Vous pouvez prendre de l’acétaminophène (Tylenol®) ou de l’ibuprofène (Advil®/MD, Motrin®) selon la posologie habituelle pour la fièvre et les douleurs musculaires. L’irrigation nasale avec une solution saline au moins deux fois par jour est recommandée pour tous. Les décongestionnants peuvent être utilisés seulement par les adultes et pour une courte période de quelques jours. En cas de doute, consultez votre pharmacien ou votre professionnel de la santé.

Et qu’en est-il des médicaments contre le rhume? Premièrement, il faut faire attention au surdosage puisqu’ils contiennent souvent de l’acétaminophène ou de l’ibuprofène. Aussi, plusieurs de ces produits contiennent des substances qui peuvent avoir des effets secondaires non négligeables et qui sont contre-indiqués en cas de certains problèmes de santé. De plus, ils ne guérissent aucunement le rhume, mais ils en atténuent parfois les signes et symptômes. Encore une fois, en cas de doute, consultez votre pharmacien.

En résumé, il faut surtout se reposer, bien s’hydrater, utiliser une solution saline pour irrigation nasale et s’isoler quelques jours pour ne pas contaminer les autres. Toutefois, si votre santé vous inquiète, n’hésitez pas à consulter un professionnel de la santé. Et grand-maman? En plus de tout cela, un peu de réconfort ne nuira certes pas! Dans le prochain article, nous discuterons de la grippe. À bientôt!

À lire aussi

voir toutes les ressources